top of page

La Candidose et le Surpoids

Un Lien Caché pour Retrouver la Légèreté et la Vitalité

Définition

Le Candida albicans est une levure de la famille des candidas qui se reproduit par bourgeonnement cellulaire asexué.

Cette levure est saprophyte, ce qui signifie qu'elle se nourrit de tissus morts. Le tissu mort étant privé d'oxygène, ce qui démontre un signe d'acidose, et donc tout ce qui favorise l'acidité dans le corps encourage cette levure à proliférer.

Le Candida albicans a la particularité de pouvoir changer de forme, passant de la forme levure (cellules arrondies ou ovoïdes, regroupées en petits amas) à la forme moisissure (les cellules s'allongent et se développent pour prendre l'apparence de filaments).

 

Quel lien avec la prise de poids

·       la sécrétion de 30 à 40 substances nocives selon l'espèce

·       une reproduction très rapide

·       la capacité à traverser la muqueuse intestinale pour passer dans la circulation lymphatique et sanguine

Les toxines atteignent facilement le foie et submergent son processus de détoxification. Les changements de comportement alimentaire avec des envies excessives de sucreries engendre une résistance à la perte de poids.

Les candida albican favorise la conversion du sucre en éthanol puis l’éthanol est dégradé en acétaldéhyde, entraînant des symptômes similaires à une gueule de bois.

Son mode d’action

Le mode d'action du Candida albicans inclut la destruction du facteur bifidus, la neutralisation de la progestérone, l'augmentation du phénomène de perméabilité intestinale, et la sécrétion de candidine réduisant la synthèse de neurotransmetteurs, conduisant à une dépression chronique et des troubles phobiques.


Les symptômes de la candidose comprennent

·       la dépression chronique

·       l'hypersensibilité émotionnelle avec des phobies possibles

·       les troubles de la mémoire et de la concentration

·       la fatigue chronique

·       les allergies respiratoires ou cutanées inexpliquées

·       les douleurs lombaires chroniques

·       les maux de tête

·       les migraines

·       les vertiges

·       le syndrome du côlon irritable

·       la dysménorrhée

·       la vaginite

·       la bouche sèche et les démangeaisons.

Les causes de la candidose incluent

·       le SIBO +++

·       le stress chronique +++

·       la surconsommation de produits sucrés et de céréales raffinées

·       les doses répétées ou massives d'antibiotiques

·       la pilule contraceptive

·       la constipation chronique

·       le syndrome du côlon irritable

·       l'hypochlorhydrie

·       la surconsommation de viande contenant des antibiotiques

·       le prédiabète.


Test salivaire

Pour effectuer le test salivaire, voici les étapes simples à suivre :

  1. Le matin, avant de vous brosser les dents, assurez-vous de bien saliver.

  2. Crachez ensuite la salive dans un verre rempli d'eau.

  3. Attendez entre 1 et 30 minutes.

  4. Observez attentivement les résultats :

  • Si la salive reste au centre du verre et se propage lentement avec de petites bulles, et que l'eau reste claire, cela indique qu'il n'y a pas de parasitose.

  • Si de grosses bulles se forment dans la salive et que des filaments visqueux apparaissent au milieu, tombant vers le fond du verre en tournant, cela peut être un signe de parasitose ou de candidose. Plus la salive s'enfonce rapidement, plus la contamination est importante.

Ce test simple peut fournir des indices sur la présence éventuelle de candidose ou d'autres déséquilibres dans le microbiote oral. N'oubliez pas que ce test peut être un indicateur, mais il est toujours recommandé de consulter un professionnel de la santé pour un diagnostic précis et des recommandations appropriées.

 

Lien entre la candidose et la maladie cœliaque

Au cours des vingt dernières années, des recherches ont été menées pour comprendre les liens entre les symptômes causés par la candidose et l'intolérance au gluten non cœliaque.

En 1999, The Lancet a publié un article sur la similarité de 50 % entre ce mycélium et la gliadine : le système immunitaire réagit de la même manière aux deux, en fonction de leur forme spatiale. Il existe un chevauchement partiel entre les symptômes causés par le gluten et ceux causés par la candidose : les deux sont exprimés par le système immunitaire, ce sont des "interférences". En traversant la muqueuse intestinale, la gliadine et la Candida peuvent toutes deux se lier aux récepteurs cérébraux, entraînant des troubles cognitifs et même psychiatriques.

Plus récemment, le travail d'une équipe française (Marion Corouge et le Professeur Poulain) a confirmé une homologie antigénique entre le gluten et la candida : ils émettent l'hypothèse que la candidose pourrait être l'un des facteurs déclencheurs de la maladie cœliaque. Bien que 22 % de la population soit génétiquement prédisposée à développer la maladie cœliaque, seuls 2 % en manifestent les symptômes. On pense que la prolifération de Candida Albicans est l'une des deux causes, la deuxième étant une carence en fer.

La candidose est également liée à l'intolérance non cœliaque au gluten, à la grossesse et à l'accouchement. Un test de salive peut aider à diagnostiquer la présence de Candida albicans, et des ajustements alimentaires, comme l'élimination du sucre, des produits laitiers, des céréales contenant du gluten et des aliments fermentés, peuvent aider à traiter la candidose.

Le candida albican ses débuts durant la grossesse et à la naissance

Aujourd'hui, il existe de nombreux cas de candidose du en particulier à la thérapie antibiotique transgénérationnelle (sur trois générations)  qui a entraîné une diminution du microbiote, ce qui a permis au Candida Albicans de se développer en toute tranquillité.

Pendant la grossesse, l'immunité de la mère diminue naturellement (avec l'augmentation des lymphocytes T régulateurs), ce qui peut permettre au champignon de se développer dans le tractus vaginal si un déséquilibre était déjà présent avant la grossesse (dysbiose), ou si l'équilibre du microbiote change pendant la grossesse en raison des changements alimentaires de la maman.

Lors de l'accouchement, l'intestin du nouveau-né est inoculé avec du Candida Albicans, ce qui initie une répression immunitaire, une augmentation des bactéries telles que Escherichia coli, un changement de la chimie cérébrale et donc l'introduction de la vulnérabilité au stress. Le stress est un immunodépresseur, c'est donc un cercle vicieux.

Il est à noter que la présence de Candida Albicans est complètement normale dans le microbiote humaine ; ce qui pose problème, c'est lorsque sa présence est excessive par rapport aux bactéries qui nous sont bénéfiques.

Quant aux césariennes, elles augmentent le risque de dysbiose et donc de traitement antibiotique. Candida Albicans a alors un endroit idéal pour se développer...

En conclusion, la candidose est une affection qui peut avoir des répercussions importantes sur la santé, mais des changements alimentaires et d'autres interventions peuvent aider à la gérer efficacement.

 

Découvrez des solutions ultra efficaces pour vaincre Candida albicans et retrouver votre bien-être absolu

💪 Alimentation équilibrée :

  • Dites adieu au sucre et à tout ce qui nourrit Candida ! Méfiez-vous des prétendus "bons sucres" comme le miel, le sirop d'érable, etc. Privilégiez les fruits rouges et ceux faibles en FODMAPs pour combler vos envies sucrées.

  • Optez pour des combinaisons alimentaires parfaites pour une digestion optimale. Évitez de consommer des fruits crus avec un repas contenant des céréales. Préférez les fruits entre les repas et veillez à ce qu'ils ne soient pas trop sucrés.

🚫 Évitez les aliments nuisibles :

  • Bannissez les aliments contenant de la levure, des moisissures ou des ferments. Adieu pain, pizzas, gâteaux, fromages fermentés, champignons crus, boissons fermentées, etc.

  • Éliminez les produits laitiers classiques et riches en gluten. Privilégiez le lait de chèvre, de brebis, voire de jument ou d'ânesse.

  • Dites non aux céréales riches en gluten, au maïs et aux légumes trop acides ou sucrés. Le sarrasin et le quinoa seront de bonnes alternatives pour ceux qui ne peuvent pas se passer de céréales.

🍽️ Plan alimentaire : Adoptez le régime paléo pour limiter les farines, les céréales et les produits transformés. Je vous proposerai des recettes paléo qui respectent toutes ces recommandations.

🌿 hydrothérapie du colon : Stimulez la détoxification intestinale et éliminez les agents pathogènes avec 3 irrigations espacées de 8 à 15 jours. Certaines séances peuvent même inclure de la chlorelle ou un traitement à l'ozone pour une efficacité maximale.

💊 Biothérapie : Découvrez une gamme de plantes puissantes pour soutenir votre organisme dans cette lutte : bouleau, pissenlit, aubier de tilleul, radis noir, aloe vera, etc.

🌞 Nouvelles habitudes à adopter : Gérez votre stress avec des techniques de relaxation comme la cohérence cardiaque et la méditation. Profitez du soleil autant que possible et offrez-vous des bains dérivatifs pour booster votre bien-être. N'oubliez pas de consommer des aliments vivants sous forme de jus de légumes et de boire une eau purifiée, dynamisée et idéalement hydrogénée pour une santé optimale.

Reprenez le contrôle de votre vie et dites adieu à la candidose avec notre programme complet et personnalisé.

 

 

 

Comments


bottom of page